Non classé

Thailande : De Krabi à Koh phiphi

Pour se remettre dans le contexte, nous sommes en 2020 en pleine crise sanitaire. Après un confinement de près de quatre mois sur l’île de Koh Phangan nous avons repris notre voyage. Nous visitons alors le nord de la Thaïlande car les frontières du monde sont toujours fermées. Après la boucle du nord (mettre lien de l’article) nous partons découvrir les îles du sud. Ainsi, nous prenons le bus de Bangkok, direction Krabi !

Krabi

Khao Ngon Nak

Après Bangkok, c’est un plaisir de retrouver la nature. Ni une ni deux, on loue un scooter directement auprès de notre Guest house, pour 150 bath par jour. Nous enfilons nos superbes casques et c’est parti pour 20km de liberté.

On enfile ensuite nos chaussures de randonnée pour marcher 7km à la découverte de beaux paysages. Quel bonheur d’être seuls dans la forêt, d’écouter les animaux et le bruit du vent. Au programme, admirer, se sentir minuscule, grimper, transpirer et jouir de la récompense.

L’entrée est gratuite. La randonnée est accessible à tous pourvu que l’on prenne le temps. Nous avons mis 1h30 à monter et 1h à descendre en faisant des pauses ‘observation du paysage’.

Tiger Cave Temple

Ce temple situé à quelques kilomètres de Krabi vaut le détour ! Certes la marche jusqu’en haut est un peu rude avec ses 1260 marches mais la vue à la clef est magnifique. On peut voir la montagne sur 360° degré.

Je vous conseille de partir tôt car il fait déjà très chaud à 7h. Prenez de l’eau mais éviter la nourriture car les singes peuvent se montrer agressifs s’ils sentent que vous avez de quoi manger. Comptez 1h pour la montée et environ 30 minutes pour la descente.

Emerald Pool

Voilà un petit paradis caché à 50km de Krabi. Nous avons eu la chance de visiter ce lieu magique, comprenant la traversée d’une superbe forêt et une eau translucide digne d’un décor de cinéma. La baignade y est interdite pour des raisons de conservation.

Tarif entrée : 200 bath par personne.

Logement

Jungle Village

Je recommande ces logements propres et spacieux, disposant d’une belle piscine pour se rafraichir.

Tarif « covid » : 500 bath par nuit

En saison il est possible de manger sur place mais lors de notre passage, le personnel était réduit donc le restaurant fermé.

Restaurants

Jungle Kitchen : nous y mangeons très souvent, tout est bon et le service est parfait. On y mange local, avec du pad thaï, du curry, du fried rice…

Castaway Burger and Beer : restaurant avec de bonnes options de burgers vegans.

Jojo Reggar Bar : un lieu sympa pour boire des cocktails dans une ambiance chaleureuse et joviale.

Koh Phiphi

Pour apprivoiser l’île, quoi de mieux qu’une grosse randonnée de 15km ? Nous avons rapidement découvert le sud de l’île et ses plages de sable blanc. Grâce à cette belle balade, nous découvrons des jolies plages : ao Loh Moo Dee ; Long Beach ; Laem Hin ; Haad Hin Khom ; Ton Sai Beach…

Je rappelle que le contexte sanitaire en 2020 rend notre aventure particulière. En effet, près de 99% des hôtels et des restaurants étaient fermés. Pour le reste, les prix étaient divisés par deux car les touristes se faisaient rares. Je ne vous cache pas que j’étais tiraillée entre le sentiment de tristesse envers les locaux qui se retrouvent sans travail et le bonheur d’avoir ce petit coin de paradis rien que pour nous. Je suis tout de même rassurée par la solidarité existante entre les habitants, d’autant que les prix cassés nous permettent de rester plus longtemps sur l’île.

Journée en bateau

Nous partons une journée en mer à bord d’un bateau de pêcheur, sur des eaux d’une transparence à couper le souffle. Vivre un moment loin de la foule, entouré de paysages paradisiaques est vraiment ressourçant. Notre capitaine a pris le temps et nous a laissé profiter de la navigation sans course au chronomètre.

Nous avons vu la fameuse plage Maya Bay du film « La plage », interdite au public afin de permettre à la nature de se renouveler. Notre capitaine nous laisse nous baigner autant de temps que nous le désirons et sa gentillesse ne s’arrête pas là. En effet, à 14h, quand l’excursion touche normalement à sa fin, il accepte de nous garder avec lui jusqu’au couché du soleil. Juste avant que la nuit ne tombe, il s’arrête en pleine mer pour nous laisser nager avec les requins à pointe noire 🙂

Si l’on fait abstraction du gros problème de pollution plastique sur les plages, cette journée était parfaite.

Contact : Anamalekassi au 0817876133.

Tarif « covid » : journée de 6h initialement prévue à 2 200 baths pour 4 personnes / journée de 10h (jusqu’au sunset) à 3 000 baths pour 4 personnes.

Je voudrais juste faire un point sur la pollution massive qu’il existe en Thaïlande et notamment sur l’île de Koh Phiphi. Je n’ai jamais vu autant de déchets amassés sur les plages. Je passais mon temps à entasser du plastique dans des sacs, mais le problème de fond reste la surconsommation. Cela m’a fait prendre conscience de plein de chose et même si je ne suis pas parfaite, je tend à faire de mon mieux pour limiter mes déchets et restreindre ma consommation. En tant que privilégié.es, il est temps d’ouvrir les yeux pour ne pas laisser des océans de plastiques aux générations futures… la nature est si belle.

Journées Kayak

Nous passons une première journée sur un kayak pour faire le tour de l’île, enfin une partie du tour ! Nous partons de la plage de Nui Beach jusqu’à Monkey Beach. Avec le vent, la pluie et les vagues, ramer n’est pas une mince affaire. Pourtant le lendemain, rebelote, nous découvrons une autre partie de l’île à la rame 😉

La dernière photo ne me fait pas plaisir à partager mais encore une fois, cela met en avant l’importance de ramasser ses déchets et même de les limiter au maximum. Je suis sur que chacun d’entre nous préfère se détendre sur une plage de sable blanc plutôt qu’une plage de plastique. La responsabilité revient à chacun d’entre nous en cessant d’alimenter cette société de surconsommation.

Logement

Phiphi Green Hill Resort

Nous logeons dans un bungalow très sommaire, au confort minimum, mais tout de même équipé d’une climatisation. La piscine n’était pas accessible à cause du manque de touristes.

Tarif « covid » : 300 bath par nuit. En dehors de la crise sanitaire les tarifs sont plus élevés et trop chers à notre goût pour les prestations fournies.

Restaurant

Charlie’s Kitchen : il s’agit du restaurant où nous avons le plus mangé car peu d’établissements ouvrent leurs portes. En effet, les locaux désertaient l’île pour rejoindre leur famille sur le continent. C’est probablement le lieu le plus désert qu’on ait vu. On y mange très bien et le service est vraiment top.

Après environ 3 semaines sur ces îles paradisiaques, nous rejoignons une fois de plus Koh Phangan jusqu’à expiration de notre visa. Il va s’en dire que cette île est un coup de cœur pour nous 😉

Cet article a été rédigé avec la collaboration d’Elisa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s