Myanmar (anciennement Birmanie)

Je vais vous parler de mon pays coup de cœur. Et pourtant ce n’était pas gagné !

Nous sommes arrivés au Myanmar par voie terrestre en provenance du nord de la Thaïlande : Mae Sot

Pour ma part c’était la première fois que je passais une frontière terrestre et croyez-moi je vais m’en souvenir !! Nous partons de Chiang Mai en bus, où l’on rencontre Magali une française devenue une amie aujourd’hui ! On arrive à la station de bus à 19h30h car le bus avait 2h de retard et on nous indique que la frontière ferme à 18h (mais visiblement elle ferme à 20h renseignez vous bien avant). Donc inutile de le tenter on passera la nuit à attendre à la gare de bus (endroit sécurisé). Le lendemain, après avoir rencontré Coline et Laurent on prend un tuktuk pour arriver au pont, nous avons 2 jours d’overstay donc 1000Bath/p et on sort sans problèmes. Au moment de rentrer côté Birman c’est un peu plus long (on attend 2h simplement car il n’y a qu’une personne au guichet). Prenez votre mal en patience de toute façon il n’y a rien à faire. Puis hop on a nos tampons let’s go, on traverse le pont à pied (300m), il n’est absolument pas utile de prendre un taxi pour traverser ce pont ne vous faites pas avoir par les rabatteurs !!

Préparez-vous psychologiquement car côté Birman on ne s’attendait pas à autant de pauvreté et de saleté. A vrai dire on n’y avait pas vraiment pensé même si bien entendu nous savions que le pays était plus pauvre que la Thaïlande. Sur le pont les enfants vous accrochent pour vous demander à manger ou de l’argent, les mamans allaitent leur nourrisson en plein soleil… Et une fois de l’autre côté nous voyons les rues pleines de tâches rouges et femmes et hommes cracher rouge … ça surprend, on à l’impression d’arriver après une bagarre générale où tout le monde saigne de la bouche… On cherche un mini van pour nous amener à Moulmeine (125km pour 4h de route normalement). L’aventure commence avec les locaux dans le mini van, les enfants qui pleurent et vomissent à l’arrière tellement ça secoue !! Rapidement nous voilà coincé (pendant 2h) suite à un grave accident où nous verrons l’état des voitures et la scène tragique (accident qui à coûter la vie à 4 personnes). Nous aurons mis 7h à arriver à Moulmein dans un mini van très inconfortable mais on y est et malheureusement un peu refroidit par ce parcours.

1/ Moulmein

Tout d’abord avec le recul si c’était à refaire nous serions partis à Hpa An à la place !!

Nous sommes arrivés dans la ville au moment du weekend de l’indépendance donc tout était fermés mais nous avons pu nous balader et découvrir les ruelles où les habitants faisaient la fête. C’était très sympa car ils dansaient dans les rues, ils jouaient comme on a pu le faire dans notre jeunesse avec les balles entre les jambes accrochés à une corde et tout un tas d’autres jeux. Leur imagination, leur joie de vivre et leurs moments de partage sont tellement agréables à regarder, ils nous invitent tous à participer avec eux c’est une très belle expérience.

Nous avons visité plusieurs temples qui se font à pied : U Khanti, Kyaikhanlan, Mahamuni et mon coup de cœur est le bouddha en bambou.

Vous avez le night market qui est relativement petit mais agréable en fin de journée.

Clairement cette ville n’aura pas été un coup de cœur mais après une arrivée difficile dans le pays et ce weekend là où tout était fermés je ne suis peut être pas objectif !!

2/ Rocher d’or

Le Rocher Or ou Kyaik-Hti-Yo est l’une des sept merveilles du monde Birman, faisant 6 mètres de diamètre et perché à plus de 1200 mètres d’altitude, avec un stupa de 7 mètres construit au sommet.
C’est l’un des sites les plus sacrés du bouddhisme où chaque pèlerin vient y déposer une feuille d’or et prier.

La légende raconte que le rocher tient en équilibre grâce à un cheveu de Bouddha.

Greg à pu s’approcher au plus près du rocher avec les fidèles sûrement car il y avait très peu de monde sinon c’est interdit aux touristes.
En ce qui me concerne c’est malheureusement interdit aux femmes.
Pour y aller nous sommes partis en bus local de notre hôtel Bawga Theiddhy.
Vous pouvez le faire à pied 4/6h de marche mais je n’ai pas voulu le tenter pour des petits soucis de santé

Nous nous sommes baladés toute l’après-midi et dans le village voisin également : un vrai choc culturel
On a pu observer le magnifique coucher du soleil.

Pour le retour, vous pouvez redescendre à pied ou prendre le mini bus comme nous. Alors attention accrochez-vous, la descente est un space montain sans être attachés ! Sincèrement nous avons eu très peur car entre les virages, la pente et les bruits stridents des freins on a bien cru ne jamais arriver. Mais finalement on peut dire que les chauffeurs sont de vrais pilotes et tout se passera très bien, mais heureux d’arriver quand même !!

Je recommande ce lieu si vous avez du temps devant vous, ou si vous voulez faire un stop dans votre trajet car mis à part le rocher il n’y à pas grand chose. Cependant cette après midi restera gravée de par son ambiance unique et par chance le peu de touristes.

Informations pratiques :

Prix du mini bus 2000 ks/pers.

L’entrée du rocher d’or pour les touristes est 10 000 ks/personne

Je vous conseille de vous y rendre l’après-midi car il y a beaucoup moins de monde.

Si vous prenez le temps de vous balader dans la ville en bas du rocher vous découvrirez malheureusement l’envers du décor, les déchets répartis partout. La population n’a pas encore les réflexes et bons gestes à savoir de ne pas jeter par terre leurs papiers, bouteilles etc… C’est relativement choquant et triste comme constatation et c’est ainsi dans tout le pays …. Même Bagan très propre, si vous partez dans les villages loin du tourisme vous verrez les mêmes dégâts…

3/ Yangon

Anciennement Rangoun, Yangon est la capitale économique de la Birmanie.

Dans les immanquables vous avez la magnifique Pagode Shwedagon on ne s’en lasse pas.
Le grand stûpa mesure 98 mètres de haut avec un diamètre de 43 mètres. Le bulbe est recouvert de 700 kg d’or.
Tout autour il y a des oratoires avec les animaux qui correspondent à votre jour de naissance.
Les croyants versé de l’eau sur le bouddha et l’animal un nombre de fois précis qui correspondent à leur âge.
L’entrée est de 10 000 ks par personne. On vous conseille vraiment d’y aller soit avant le lever du soleil soit comme nous a 16h30 et attendre le coucher du soleil c’est un spectacle magnifique. Nous y sommes restés 2h30 à contempler la pagode, les croyants et les couleurs changeantes de ce monument spectaculaire.
Vous pouvez prendre un guide mais nous avions le guide du Le Routard vraiment très complet.

Dans les temples que nous avons fait il y a le Ngar Htat Gyi Pagoda avec son bouddha assis de 14 mètres de haut et croyez moi on se sent tout petit à côté.
Il est situé à 3km du centre de la ville, nous y sommes donc allés à pieds et l’entrée est gratuite alors pourquoi s’en priver !!

Pas très loin ne passer pas à côté du temple Chauzkhtakyi Pagoda avec son immense bouddha couché qui mesure 70 mètres de long. Et l’entrée est aussi gratuite !

Ne manquez la Pagode Sule qui est située sur un rond point donc attention pour traverser avec le trafic intense !!
Nous avons fait une super rencontre, un jeune étudiant qui nous a expliqué tout le fonctionnement de la religion bouddhiste et les rituels de prières avec leurs significations.
On a beaucoup appris grâce à ce jeune sûrement venu prier et qui avait envie de discuter. D’ailleurs au Myanmar vous tomberez sur beaucoup de personnes voulant simplement échanger, parler anglais, partager un bout de leur histoire, profitez en vous en sortirez enrichit à tout niveau !

En dehors des temples magnifiques partez vous perdre dans les rues, découvrir les marchés de rues, les stands et sa population au grand cœur. Vous trouverez un marché local dans la 33rd Street par exemple !

Ne loupez pas la magnifique 41rd Street remplie de Street art. Elle se situe dans une ruelle perpendiculaire à au fond à droite (lorsque l’on vient de l’avenue principale).
En plein cœur de cette ville agité, bruyante qui fonctionne au klaxonne voici un petit havre de paix… A condition de faire attention aux pigeons au dessus de la tête !

Le restaurant à ne pas louper si comme nous vous aimez manger local et pas cher : 999 Shan Noodle House

4/ Bagan

Après un trajet en bus de nuit (8h30) depuis Yangon nous sommes bien arrivés à Bagan.
Le trajet était compliqué car ils adorent la clim ici, du coup on se croyait dans un camion frigorifique. Prenez toujours un bon pull avec vous !!

Bagan c’est le rêve de beaucoup, et nous avons eu la chance de le vivre, car en effet ce n’est pas pour rien que l’on parle de joyaux magique du Myanmar. A peine arriver il y a une réelle atmosphère de quiétude, on roule en scooter électrique à 30km grand maximum et quel bonheur de prendre le temps de s’émerveiller devant ce paysage unique. Evidemment il ne faut pas louper les lever de soleil, mais surtout réussir à trouver un endroit sans trop de monde. Et malheureusement à cause du non respect de beaucoup trop de touristes, ils ont fermé la majorité des sites en hauteurs qui permettaient d’assister au spectacle.
Quelques temples restent accessibles en toute légalité mais S’IL VOUS PLAIT ne monter pas sur les temples pour avoir la meilleure photo Instagram ! Cela détruit complètement les temples, et vous le verrez par vous même ! Appréciez le spectacle et respecter ce lieu.


Nous étions sur le temple Mimalaung Kyaung qui est encore accessible, mais des touristes grimpent pour être au plus haut point et un jour celui ci aussi sera fermé ou détruit alors ne soyez pas égoïste !

Notre première journée après le lever de soleil nous avons visités les principaux temples de Bagan.
* Shwezigon Pagoda
* Gubyauk Gyi
* Alotawpyae
* Ananda Phaya
* Nathlaung Kyaung
* Sulamani Temple
* Dhammayangyi
* Myauk Guni Phaya
* Shwesandaw Phaya

Visiter Bagan c’est aussi se perdre hors des sentiers battus pour découvrir des merveilles non touristiques (utilisez MapsMe )
Bagan est composé de plus de 2000 temples et il est très facile et sécurisé de se balader à la recherche des temples où vous serez seuls.

Informations pratiques :

Le ticket d’entrée pour visiter Bagan est de 25 000ks/pers et celui ci est valable entre 3 et 5 jours pour tous les temples.

Nous avons loué un e-bike (scooter électrique) pour 6 000ks la journée à notre hôtel (contre 8 000ks normalement).
Restaurant : Nightngale
Evidemment au sein de chaque temples une tenue correct (épaules et jambes couvertes) et pieds nu !

5/ Mandalay

Vous lirez souvent que Mandalay est sans intérêt, mais je vais vous dire l’inverse. J’ai adoré me perdre dans les ruelles, parcourir le grand marché y acheter des fruits et cacahuètes. Partir à la rencontre des locaux, les regarder réparer les voitures, voir les enfants jouer dans les rues, alors certes nous n’avons pas visiter de monuments en particulier mais nous nous sommes imprégnés de leur quotidien et pour nous c’est ça le voyage ! Nous avons ensuite loué un scooter pour 2 jours afin de visiter les alentours !

Nous avons visités le temple Mahamuni qui est le plus vénéré du Myanmar
Seul les hommes peuvent approcher le Bouddha à la silhouette boursouflé du a la pause de milliers de feuilles d’or par les fidèles.

Les alentours de Mandalay sont bien évidemment très intéressant à découvrir.
⚠️ Nous avons commencés notre journée par le monastère Mahagandhayon à Amarapura que je NE RECOMMANDE PAS du tout !
Vous vous retrouvez avec des bus entiers de chinois qui ne respectent rien ni personne. Ce monastère est devenu un zoo humain où même les moines sont tristes. Nous sommes restés 2 minutes et tellement c’était insupportables nous avons fait demi tour.
La visite continue à Sagaing et Inwa Ava où nous sommes tombés sur la ruine May Htat Gyi simplement magnifique. Sincèrement la journée est tellement plus plaisante en autonomie.

Terminer la journée avec un magnifique couché de soleil sous le pont U Bein proche de Mandalay, malgré le monde ce pont reste mythique. Il y a bien évidemment pleins d’autres endroit splendides. Nous ne sommes pas montés sur le pont tellement il y avait de monde mais vu d’en bas c’est très joli.

Pour notre deuxième jour nous avons visités la magnifique Pagode Hsinbyume avec ses sept niveaux de terrasses dentelées.


Des tours sont organisés en tuktuk mais vous suivez la foule de touristes et des bus ce qui rend la journée bien moins authentique.
Et vous serez « obligés » à un moment de prendre un bateau puis une calèche où croyez moi les chevaux sont loin d’être heureux, alors partez à l’aventure en autonomie vous ne serez pas déçus.

Si vous avez du temps, et que vous cherchez un petit havre de paix rafraîchissant partez vous rafraîchir à la cascade Dee Doke, à 50km de Mandalay. Arriver idéalement le matin avant 10h afin d’éviter le monde et avoir l’eau claire. De notre côté nous y sommes allées en fin d’après midi, ce qui est très bien aussi, on évite les touristes mais l’eau est bien moins joli et le soleil se cache petit à petit. Pour les filles je vous conseille vivement le maillot de bain une pièce car beaucoup de locaux se baignent ici, et les birman(e)s sont très pudiques donc simplement par respect !!


Informations pratiques :
Prix scooter : 15 000 kys la journée.
Hébergement : Boss Hôtel

6/ Lac Inle

Je vous recommande de prendre un vélo et parcourir un bout du lac c’est tellement agréable. Et si comme nous vous aimez le bon vin faite un arrêt au Red Mountain Estate un peu avant le coucher de soleil, vous ne serez pas déçus. La vue est vraiment belle, un peu en hauteur pour admirer les couleurs et déguster leur créations.

Concernant le fameux trek Kalaw/Inle, nous avons fait le choix de ne pas faire celle ci, trop touristiques selon les retours et donc pas très authentique. Nous sommes donc passés par une petite agence qui nous a permis de vivre un trek de 3 jours inoubliable. Nous avions constitués un groupe de 5, avec nos amis rencontrés à la frontière. Nous avons deux adorables guides pour nous qui nous cuisinent d’excellents plats végan et variés tout les jours. Nous faisons de magnifiques rencontres remplis de partages avec les locaux. Sachant que ce trek est bien moins touristique, le confort y est simple, vous n’aurez pas de matelas moelleux dans une chambre à vous, mais vous serez sur une natte dans le salon avec des couvertures, comme les locaux, et c’est tout le charme de cette aventure. Les nuits sont fraîches alors n’oubliez pas le pull !!

Je tiens à préciser que dans ce trek vous ne verrez pas de mise en scène, pas de « femmes girafes » exploitées uniquement pour les touristes. Car oui ces femmes sont contraintes de faire perdurer une tradition simplement pour le bonheur des touristes, car dans les villages, plus aucune femme ne subit cela. Donc si vous acceptés de voir ces femmes, vous cautionner ce business qui ne s’arrêtera jamais. Il faut à tout prix BANNIR cette « activité » qui n’est rien d’autre qu’un zoo humain avec des femmes malheureuses qui croyez moins aimerait faire autre chose !

On ne s’attendait pas à une expérience aussi magique autant en terme de rencontres que de gastronomie locale et Végan.
On a passés des heures à les regarder cuisiner avec amour des plats toujours différents et magnifiquement délicieux.



Au retour de notre trek nous retournons dans la même auberge qui était très bien et nous restons 3 jours pour profiter des alentours du lac Inle. Je vous recommande de faire un petit tour de barque entre le village flottant : 3 000ks pour 2.
Puis nous avons traversés le lac en bateau avec nos vélos dessus afin de passer de l’autre côté 8 000ks pour 2.
Une fois de l’autre côté nous nous sommes baladés, par nous même, dans le tofu village. Vous pouvez faire la visite et avoir le repas visiblement excellent mais on avait trop mangés au petit déjeuner !!
🚴 Puis retour à l’auberge 13km à vélo ça fait les muscles.

Une belle découverte également le marché de jour très agréable où j’ai craqué 4 bagues un magnet en bois pour 26 000ks.
D’ailleurs je vous recommande cette petite boutique tenue par une superbe famille où les prix sont bien moins chers que sur le lac et tout est fait avec amour et à votre taille : Ei Ei Silver Shop

Pour notre dernier jour on réserve la journée sur le lac avec le levé de soleil via notre auberge.
On a eu bien froid de bon matin (prévoyez le pull) mais c’était vraiment magnifique.
Une fois le jour levé on part visiter les villages flottants.
On commence par le monastère puis la fabrication de bijoux en argent.
D’ailleurs je vous déconseille d’acheter vos bijoux là bas car très cher et pas forcément jolis.
Allez plutôt faire le marché de Nyaung Shwe et vous trouverez votre bonheur dans la boutique Ei Ei Silver Shop.
Puis on continue par la triste maison des femmes girafes 😢 nous ne sommes pas rentrés car nous ne voulions pas cautionner ce zoo humain. Comme je vous expliquait plus haut nous refusons toutes ces activités mais à aucun moment nous savions que ce « village » était prévu dans le tour sinon nous aurions refusés alors soyez vigilants !
Renseignez vous sur ces femmes et sur leur calvaire avant de vouloir prendre une photo.

Lors de l’étape suivante on découvre comment ils fabriquent le tissu avec les fleurs de lotus.
C’était très enrichissant on a beaucoup appris et appréciés cette expérience.
Ensuite direction la fabrique de cigares qui sont fait avec des produits naturels, même pour coller la feuille ils utilisent du riz.
On terminera cette belle journée par l’atelier de fabrication de leurs bateaux en bois où on aura même mangés nos meilleurs samosas légumes avec les locaux qui nous en ont proposés.
Un retour en bateau pendant 45min environ et une fois à l’auberge on grignote un morceau avant de se relaxer dans le jacuzzi et prendre le bus pour Hpa An (15h de bus de nuit).

Informations pratiques :

Hébergement Nyaung Shwe : BaobaBed Hostel (ils prêtent des vélos) avec la magnifique peinture de Magali

Boire du bon vin au coucher de soleil : Red Mountain Estate

Bijoux et autre souvenirs sur le marché : Ei Ei Silver Shop.

Trek dans les montagnes de Nyaung Shwe Mr Shwe Ngar Travel Agency

7/ Hpa An

Je vous recommande la grotte Kaw Gone Cave, recouverte de tablettes votives en terre cuite, elle n’est pas grande mais vaut le détour. Entrée : 3 000ks/personne.

Pour la deuxième grotte nous avons découvert la Bat Cave, grotte aux chauve-souris où il faut grimper quelques marches pour contempler le spectacle au couché du soleil.
Les rapaces arrivent au dessus de la grotte 15 min avant la tomber de la nuit.
Le soleil se couche et les locaux font sortir les chauves-souris en faisant du bruit (sinon elles sortent plus tard à mon avis).
Entrée 1 000 ks/personne
Le spectacle est vraiment à voir et vous pouvez également demander à un pêcheur de vous amener en barque sur l’eau face à la grotte.
Puis partez vous restaurer au marché nocturne près de la rivière où vous trouverez pleins de bonnes choses à prix mini.

La Saddan Cave :

Très impressionnante avec tout ces stalactites et le bruit des chauve-souris qui discutent.
Vous pouvez traverser la grotte en 15min et surtout gardez vos chaussures (à enlever à l’entrée de la grotte évidemment comme tout temple ici) et ressortir de l’autre côté où des barques vous attendent pour faire le tour.
Malheureusement si vous y êtes comme nous en Janvier il y a tellement peu d’eau que le tour dure 2 minutes mais c’est agréable. C’est 1 000ks par personne par barque / 4 personnes maximum (assez cher pour ce que c’est au vu de la saison).
Sinon vous pouvez contourner la grotte à droite de l’entrée gratuitement
Une chose est sûre il ne faut pas louper cette magnifique rizière à perte de vue

Prévoir 500ks pour le parking du scooter et 1 000ks pour l’entrée/pers


Mont Zwegabin :
Suite à la recommandation de voyageurs nous partons direction la seconde entrée où la montée est peut être plus hard mais plus courte et à l’ombre. Sur Mapsme c’est indiqué par : Billetterie 3$
La montée est composée uniquement de marches il y en a 3700 (prenez de l’eau)
Tout le long du chemin nous avons rencontrés uniquement des locaux, qui d’ailleurs veulent prendre des photos avec nous, et sont comme toujours très bienveillant.
Une fois en haut on rencontre un groupe de jeunes Birman(e)s, les filles nous mettent le Thanaka qui est une pâte cosmétique blanc-jaune d’origine végétale couramment utilisée en Birmanie pour couvrir le visage et parfois les bras des femmes et des filles, et dans une moindre mesure des hommes et des garçons.

Mon point de vue préféré de Hpa An aura été le Taung Wine Mountain. Attention ça grimpe donc éviter de faire comme nous, à savoir juste après le Mont Zwegabin. Ma petite recommandation est d’y aller au coucher de soleil, vous ne serez pas déçus du spectacle !

Informations pratiques :

Bus Inle/Hpa An : La compagnie Golden pour 26 000 ks via notre auberge Baobabed. Hébergement Hpa An : Soe Ko Ko Motel
Louer un scooter chez Good luck motorbike
L’entrée Mont Zwegabin 4 000ks/personne

J’ai eu un énorme coup de cœur pour ce pays qu’est le Myanmar et surtout sa population accueillante et chaleureuse. Dans ce pays, pas encore touché par le tourisme de masse vous serez beaucoup pris en photos. Vous pouvez vous promener librement dans les rues, de jour comme de nuit, sans jamais craindre le danger. Vous pouvez oublier de prendre de l’eau avant une randonnée, un(e) birman(e) sera toujours là pour vous tendre la main et vous en offrir. J’ai été très touché par leur bienveillance, je suis heureuse d’avoir connu ce peuple qui ont le cœur sur la main et j’espère avoir l’occasion d’y retourner.

Un avis sur “Myanmar (anciennement Birmanie)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :