Asie, Non classé, Thaïlande

Thaïlande : Boucle du nord

Boucle du nord : Bangkok – région de l’Issan – Chiang Raï – Bangkok.

L’Issan est la plus grande région de Thaïlande. Située dans la partie nord-est du pays, elle couvre près d’un tiers du territoire. Si vous aimez les paysages atypiques, les vieilles architectures, les joyaux de la nature et tout cela loin du tourisme de masse, je vous recommande chaudement cette région.

Pour visiter le nord du pays nous avons loué une voiture à Bangkok pour un mois. C’est une solution de facilité pour nous car les trajets entre les villes sont longs.

Nakhon Ratchasima

Temple Thao Suranari

Après une nuit à Nakhon Ratchasima nous visitons le petit temple Thao Suranari. A l’arrière du temple, un magnifique jardin regorge de diverses variétés de plantes et de fleurs toutes plus belles les unes que les autres. Une cascade rafraîchit l’atmosphère à défaut de pouvoir s’y baigner.

Temple Khmer de PhiMai

Ce magnifique temple nous a rappelé nos cinq jours à Angkor. L’architecture est toujours aussi spectaculaire, au point de nous en faire oublier la chaleur ! Si vous cherchez de l’authenticité, loin du tourisme de masse en Thaïlande c’est par ici que ça se passe.

En sortant du temple, juste à côté, vous pourrez découvrir un marché qui comblera votre estomac de plaisir !

Sam Phan Bok

La Thaïlande n’est pas forcément le pays aussi touristique que l’on s’imagine au premier abord. Il faut oser s’aventurer hors des sentiers battus, loin des îles paradisiaques et des grandes villes pour découvrir de véritables pépites. Alors oui, parfois nous avons dû parcourir des kilomètres de pistes dans des endroits reculés. Mais lorsqu’il s’agit de découvrir des lieux magnifiques comme le grand canyon de Thaïlande, cela en vaut la peine. Les trous d’eau nous renvoient en enfance, à sauter par-dessus mais sans jamais y tremper les pieds (eau stagnante, autrement dit, pas bon plan) ! Je me suis bien amusée 🙂

Ce petit coin de paradis se situe proche de la frontière laotienne.

Saison du riz

Nous avons la chance d’avoir traversé cette région pendant la récolte du riz. Les paysages sont magnifiques, la nature verdoyante.

Alors que nous étions en voiture, nous croisons la route de femmes replantant le riz. Je voulais simplement les photographier, mais leur générosité est telle qu’elles nous ont invités à les suivre. Nous avons appris que la semence de riz se fait en même temps que la récolte afin de maximiser la production. Leur travail est visiblement très éprouvant, car elles passent leurs journées le dos courbé sous un soleil de plomb.

Petite anecdote rigolote : nous ne nous attendions pas à marcher pieds nus dans les rizières à découvrir la sensation de la boue visqueuse sur la peau.

Logements

Isaan Perazim Park

Alerte coin de paradis ! Je vous partage une super adresse pour découvrir la région de l’Issan. Il s’agit d’un magnifique parc de 20 hectares tenu par David et Juerg, avec une ferme et des logements. La ferme est composée de cochons, de buffles gardés par un singe, d’oiseaux, de lapins etc.

Ils proposent des hébergements tout compris avec cuisine, chambre, salle de bain, télévision… Les repas de la maison sont excellents, copieux et bon marché. Après une bonne journée, vous pouvez profiter de la piscine pour vous rafraîchir. Il est possible d’y aller seul, en couple, en famille ou entre amis ; d’y séjourner 1 mois ou plus et même d’aider à la ferme ou au jardin pour partager le quotidien de cette famille.

Nous avons été conquis par cet endroit et nous reviendrons avec grand plaisir !

Tarif : en période de pandémie (en 2020) nous avons eu des tarifs préférentiels, donc les prix sont surement différents aujourd’hui.

Suwan organic farmstay

Encore un endroit fabuleux où séjourner ! C’est le lieu idéal pour les amoureux de nature. Ici, on apprend à cuisiner, construire, jardiner de façon locale et naturelle. Manu et Aun, un belge et une thaïlandaise vous accueillent dans leur ferme-auberge en toute authenticité.
Nous devions y rester trois nuits mais ce cadre chaleureux nous a beaucoup plu. Ainsi, nous sommes rester une semaine à travailler tous les matins de 6h à 12h. Les après-midi sont libres, et le soir il est possible de participer au repas avec Aun. Le week-end, repos et apéro sont de mises.

Il semble intéressant de rester un petit moment dans ce type de lieu pour s’imprégner de la culture et des habitudes des propriétaires, afin d’en apprendre le plus possible sur leur mode de vie 🙂

Tarif : consultez les tarifs comprenant trois repas par jours sur leur site internet.

Le concept de cette ferme-auberge se rapproche du woofing. En effet, pour un tarif attractif, vous serez logé, nourri et libre de participer à plusieurs activités par jours. Ce type d’hébergement facilite les rencontres, l’apprentissage et l’immersion.

Chiang Rai

Cascades Huay Keaw Waterfalls

Pour aller voir cette cascade je vous conseille de prendre de bonnes chaussures, cela évitera les accidents. Une fois arrivé à la première cascade, il faut emprunter le chemin qui grimpe pour découvrir la seconde chute d’eau.

Logement

Homestay La Maison

Chiang Rai est la ville la plus au Nord de la Thaïlande, hors de la région de l’Issan. Nous découvrons alors la douce et authentique ambiance qui règne dans la famille Karen de Marine et Dédé.

Lors de notre séjour nous avons profité de la nature au maximum, avec des balades dans la jungle, la découverte de cascades, les sources d’eau chaude… Pendant la saison des pluies, les paysages sont magnifiques et l’eau abondante. On se balade alors avec plaisir entre les montagnes, les rizières, les champs d’ananas, et les plantations de thé, de maïs, de bananiers etc.

Nous sommes restés une semaine en ces lieux, et nous avons vécu une expérience incroyable auprès de cette famille Karen. La générosité et l’amour qui se dégage de ses habitants est incomparable. Nous vivons réellement avec Marine, une française expatriée et Dédé, son mari, dans la maison familiale au sein de la communauté Karen.

On partage ici de vrais moments de vie : apprendre la cuisine avec Dédé ; apprendre à tisser avec Marine ; apprendre le thaïlandais avec le tonton ; apprendre à fabriquer des objets divers avec du bambou… Il faut également s’occuper des buffles, des vaches, des poules et câliner les chats et les chiens !

La famille a mis tout son cœur pour construire deux belles chambres en bois au dessus de leur maison. Ces chambres sont réservées aux voyageurs et voyageuses, elles sont très confortables et propres, avec une grande terrasse pour profiter des douces soirées.

Le matin, Marine et Dédé préparent un super petit déjeuner varié, que l’on déguste sur la terrasse. Ils respectent les choix alimentaires de chacun, proposant de savoureux smoothie bowl, du porridge, des toasts, du jus de fruits frais, du thé, et du café ainsi que des plats salés. Le soir, tout le monde se retrouve autour de la table pour apprécier un bon repas à base du riz de leur propre récolte, accompagné de plusieurs plats.

Sincérité, amour, et bienveillance, sont les maîtres mots de cette famille Karen. Je pourrais vous en parler des heures, mais le mieux -si vous le pouvez- est encore de vivre l’expérience de la homestay. Sinon, n’hésitez pas à regarder les créations originales de Marine et même en profiter pour vous offrir un petit bout de Thaïlande 🙂

Tarifs : 800 bath par nuit en cabane double avec dîner et petit déjeuner inclus. Supplément de 100 bath pour le repas du midi avec toute la famille.

Paï

Nous avons un gros coup de cœur pour Paï malgré notre rapide passage dans le village. Avec la pandémie, cette ville habituellement très animée se trouvait plongée dans un calme apaisant.

Canyon de Paï

Nous avons découvert le Canyon de Paï situé à quelques kilomètres du bourg. Nous étions seuls au monde face à la nature. L’entrée est gratuite, il suffit ensuite de marcher avec prudence et d’admirer le paysage.

Logement

Chilling Hill guesthouse

Le logement est simple, avec une petite chambre propre, un jardin mais surtout les lieux sont tranquilles et au prix de 150 baths la nuit.

Valhalla

En nous promenant dans les petites rues nous découvrons aussi une Guest house tenue par un rasta adorable proposant des bungalows à 60 baths la nuit.

Restaurant

Coup de cœur pour le restaurant les Two sisters situé à 300 m de la Guest house. Il s’agit d’une cantine thaïe se voulant élaborée, mais qui propose aussi des plats locaux comme les pad thaï ; le riz frit ou les curry.

Bangkok

Nous passons ensuite quatre jours à Bangkok sans le flux touristique habituel. Quel bonheur de visiter les temples dans le calme, de se balader paisiblement au marché Chatuchak ou encore à Chinatown.

Wat Pho

Avec la crise actuelle, les temples sont désertés donc nous saisissons l’occasion. Ainsi, nous pouvons admirer en toute tranquillité ce fameux bouddha couché de 45 mètres de long.

Tour Mahanakhon

Notre expérience la plus folle fût sans doute en haut de la tour Mahanakhon… Nous avons pris notre courage à deux mains (moites) pour marcher sur une vitre (si, si) au 78e étage, soit à près de 314 mètres au dessus du sol ! La vue est incroyable, on peut se rendre compte de la grandeur de Bangkok dont la superficie équivaut quasiment à l’île de la Guadeloupe…

Nous n’aurions probablement jamais fait l’expérience en temps normal, car l’ascension coûte 1050 bath par personne. Mais avec la pandémie en 2020, nous avons eu une grosse réduction.

Bar & Restaurant

Grâce à vos conseils nous avons dégusté du vin sur le rooftop de Scarlett bangkok afin d’admirer la ville plongeant dans l’obscurité. Si le soleil s’éteint, la ville, elle, s’anime à la nuit tombée avec des millions de lumières, une circulation intensifiée etc….

Voici quelques bonnes adresses en ville pour manger :

Le Tamil Nadu India : restaurant indien.
Le Shoshana : restaurant multiculturel avec un mélange à la fois thaï et israélien.

Logement

Nous séjournons quatre nuits à la Villaphrasumen bangkok, un vrai havre de paix. Les chambres et salles de bains sont spacieuses, tout est décoré avec goût, il y a un balcon et une super piscine avec jardin. C’est un bonheur que de trouver en plein cœur de Bangkok un lieu si apaisant, sans les bruits de la ville.

Après notre séjour à Bangkok nous partons découvrir Krabi puis Koh Phiphi ! La suite dans un prochain article 😉

Cet article a été rédigé avec la collaboration d’Elisa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s