Amérique du sud, Destinations

Mexique – Yucatan

Cela fait longtemps que je rêvais de découvrir le Mexique, et après 2 ans sans voyager et malgré quelques contraintes sanitaires au moment de prendre les billets nous optons pour le Yucatan ! Notre choix pour la région s’est principalement basée sur la facilité du voyage, la culture, les cenotes et les temples maya.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerai vous dire quelques mots sur le Mexique. Ce pays d’Amérique centrale relie les Etats-Unis au Guatemala par un bande de terre de près de 2 millions de km2 ! Au Mexique, on y parle principalement l’espagnol bien qu’il existe des dizaines de langues autochtones. La monnaie locale est le peso mexicain ($M).

Le Mexique

Période de visite : novembre 2022 / Durée : 15 jours

Les formalités administratives

Nous prenons nos billets avec Air Canada, faisant alors escale à Montréal (attention à prendre un visa pour l’escale : il se fait en ligne et coute 7$ : il s’agit de l’AVE)

Nous réservons notre voiture via Keddy By Europcar ou FOX et je vous recommande fortement de ne pas faire comme nous, mais de privilégier plutôt America Rental Car qui nous a été conseillé.

Pour la petite histoire, une fois à l’aéroport de Cancun une navette Europcar nous a déposé dans leur agence à 21h30. Une commerciale (qui parlait bien le français) nous accueille en nous expliquant qu’on arrive avec 30 minutes de retard donc notre voiture ne serait plus disponible. Elle tente de nous faire payer un supplément en nous proposant une autre voiture. Nous refusons absolument tout, il n’est pas question de sortir un dollar supplémentaire pour une prestation déjà payée. Après une heure de négociation vaine, je lui fais comprendre que je ne quitterais pas la boutique sans la voiture et que je suis prête à dormir sur place. Finalement, la commerciale comprends sans doute que l’arnaque est tombée à l’eau car 5 minutes avant la fermeture de l’agence, notre véhicule est prêt. On prend quand même le temps de filmer et prendre des photos pour s’assurer de l’état de la voiture, malgré leur énervement car la boutique ferme ses portes. Il n’est pas question de se laisser intimider. Voilà, sachez qu’il existe beaucoup d’arnaques dans ce style au Mexique, ce n’est pas normal, vous n’avez pas à débourser plus d’argent une fois sur place.

Nous passons la première nuit à Cancun, dans un endroit beaucoup trop mignon : CASA NOMIS. Et après une bonne nuit de sommeil, nous allons nous balader, changer notre argent et acheter des adaptateurs car évidemment on les a oubliés en France ! Nous dégustons nos premiers quésadillas puis on prend la route direction la première étape du voyage 🙂

Première étape

Nous réservons deux nuits à l’hôtel Hacienda Sanchez pour se reposer un peu. Je ne vais pas spécialement vous recommander cette adresse car l’hôtel était plutôt vétuste, ce n’était pas très propre et nous n’avions même pas de lit double.

Valladolid

Valladolid est une petite ville où il fait bon se balader au travers ses ruelles colorées, pleines de petites boutiques et de restaurants avec pour la plupart des jardins très arborés. Je vous conseille de passer devant la belle Cathédrale de San Gervasio et de prendre le temps de vous installer juste en face dans le Parc La Mestiza. Chaque soir une nouvelle surprise nous attend, on découvre une fois des danseurs de claquettes et le le lendemain un concert de militaires !

Nous avons ensuite marché jusqu’au Parc de Sisal et ses petits restaurants autour dont le Yerbabuena del Sisal. Même si la ville manque d’authenticité nous adorons l’endroit qui est à nos yeux idéal pour aborder le Mexique.

Restaurants

Las campanas : pour manger un bon guacamole et du vin blanc !

La Palapita de Los Tamales : l’endroit nous semblait parfait pour tester les fameuses Tamales (une sorte de crêpe qui se mange aussi bien sucrée que salée). Cependant ce n’était pas à notre goût, un peu trop lourd et pâteux surtout lorsque l’on s’attend à des petites portions alors qu’il s’agit en réalité d’un vrai repas. Du coup, nous n’avons pas pu tester les autres plats qui paraissaient délicieux !

Yerbabuena del Sisal : malheureusement fermé quand nous avons voulu essayer 😦

Le Kaat : un restaurant végan.

Les alentours de Valladolid

Comme partout dans le Yucatan, je vous recommande de faire vos visites à l’ouverture des lieux populaires car dès 10h tout est pris d’assaut par les bus de touristes.

Suytun Cenote (entrée à 200$M) : c’est vraiment un endroit magnifique, il y a des stalactites, des stalagmites et elles sont observables depuis la plateforme au milieu de la cenote.

Cenote Ik-Kil (entrée à 150$M) : nous sommes très déçus par cette visite d’une cenote qui ressemble d’avantage à Disneyland qu’à un lieu naturel. On a même l’impression qu’il est faux car de toute évidence la végétation autour a été créée par l’homme. Cependant, c’était chouette de pouvoir sauter dans l’eau depuis une certaine hauteur mais il est possible de faire ça à d’autres endroits.

Ek Balam : nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter ce temple Maya car nous sommes arrivés trop tard.

Cenote X-Canché (entrée à 200$M) : notre premier cenote est un réel coup de cœur. Situé en pleine nature, où il est possible de se baigner avec plein de poissons-chats !

Chichen Itza (entrée à 571$M) : c’est le temple maya le plus connu du Yucatan ! Il est très prisé des touristes donc il faut arriver avant l’ouverture (8h). En prenant le temps de faire le tour du site qui est d’ailleurs rempli de ruines maya, vous pouvez même trouver un cenote sur l’une des extrémités des lieux.

Rio Lagartos

C’est parti pour une journée bien chargée, car il faut compter 2h de route depuis Valladolid et nous faisons l’aller-retour ! L’endroit est réputé pour sa faune et sa flore, cependant comme nous sommes en basse saison les animaux sont moins présents, mais les touristes aussi (et c’est pas pour nous déplaire). Nous embarquons avec l’agence Rio Lagartos Adventures que je vous recommande les yeux fermés. Notre guide est super, toujours dans le respect des animaux, avec le moteur du bateau éteint à leur approche et le silence absolu pour les observer. Grâce à lui nous en apprenons énormément sur la faune et la flore locales, les habitudes des animaux, leur mode de reproduction etc… On a la chance de voir l’élégance des flamands et leurs déplacements uniques. Je pense qu’on a dû en apercevoir une trentaine (contre des centaines en haute saison). J’ai pu aussi admirer de près des crocodiles et c’est assez déroutant d’ailleurs. Ils ne sont absolument pas agressifs et ne bougent pas à moins d’être dérangés. Pour la petite histoire un seul crocodile a croqué la main d’un humain, mais il s’agissait d’un guide qui a voulu faire réagir l’animal en frappant l’eau…

L’excursion dure 3h et à la fin il est possible de faire un bain d’argile ! Il faut être bien accroché car l’odeur est vraiment pas terrible mais c’est marrant. A l’agence il y a possibilité de manger et boire avant et/ou après l’excursion.

D’ailleurs faites très attention quand vous arrivez, vous serez sans doute accosté par des rabatteurs qui proposent leurs services mais tous ne sont pas recommandables. Nous avons vu un guide taper l’eau avec sa chaussure pour faire bouger le crocodile ou même approcher le bateau à moteur trop près des flamands-roses.

Nous sommes restés 3 nuits à Valladolid mais avec du recul je pense que deux journées suffisent.

Deuxième étape

Nous séjournons à l’Hôtel Holly. L’endroit est super, c’est propre et avec un lit king size, une piscine et l’accueil est très chaleureux.

Mérida

Il s’agit d’une grosse ville qui au premier abord ne nous plait pas à cause du monde, du bruit et de la circulation. Mais c’était sans compter son architecture, ses ruelles calmes et son marché authentique. Finalement, Mérida s’est avérée être une très belle surprise lorsqu’on prend le temps de ‘ye balader. Pour s’ imprégner de l’ambiance foncez au Mercado Lucas de Galvez et vous ne serez pas déçu. Il s’agit d’un marché aux étales remplis de fruits et légumes, avec des épices partout et surtout des restaurants de rues pour se régaler à petits prix.

Mérida est une ville où il faut se promener en passant par la Place de l’indépendance, le Parc Santa Lucia.

Restaurants

Food-court proche de la place Estatua de Andres Quintana Roo.

Vegan Inc Merida : un super restaurant végan.

Les alentours de Mérida

Les Cenotes de Cuzama (entrée à 300$M) : situés à environ 2h de Mérida à cause des embouteillages et des dos d’ânes plus ou moins bien indiqués. C’est vraiment un énorme coup de cœur en terme de beauté naturelle et dans cette région il y en a beaucoup alors nous avons dû choisir et faire le Cenote Chan Ucil, le Cenote Sinic Che et le Cenote Bolonchoojol.

Le gros bémol reste l’accès. Les distances sont longues et les lieux inaccessible en voiture. Les locaux ont créé une plateforme tirée par des chevaux et ça ne m’a vraiment pas plu du tout. Malheureusement il n’y a pas d’autres moyens d’accès. Nous sommes en basse saison donc il y avait peu de monde mais vous le savez je déteste l’idée d’exploiter des animaux. Après réflexion, parce que nous avions fait des heures de route et même si je n’en suis pas fière, nous décidons d’aller tout de même voir les cénotes. Je trouve vraiment dommage qu’aucun autre moyen ne soit mis en place pour accéder aux lieux. Si nous l’avions su à l’avance nous aurions fait une autre visite de cenote.

Troisième étape

Pour visiter Tulum, nous réservons à The reserve. Il s’agit de charmantes petites maisons très bien aménagées, avec une belle piscine et des transats au calme.

Tulum

La ville de Tulum nécessite une bonne organisation. Nous avons perdu trop de temps parce que nous étions mal renseignés et nous ne savions pas quoi faire. Dans l’ensemble, c’est une ville est plutôt agréable avec de belles boutiques et de chouettes restaurants. Le hic, c’est que l’endroit est un peu trop bobo, trop parfait, trop touristique. Je pense que deux jours restent amplement suffisant pour visiter Tulum. .

L’objectif de notre venu ici est de plonger en Cenote. C’est une expérience unique surtout si vous aimez la plongée et que vous n’êtes pas claustrophobe. Cela se passe dans le cenote Dos Ojos. La balade aquatique se déroule sous terre, au milieu des grottes et des stalactites.

Pour plonger en mer je vous déconseille fortement Dive & Snorkel Tulum. Le patron est là uniquement pour amassez de l’argent au dépend de la sécurité. On nous a fait enchaîner deux plongées d’affilées au même endroit et sans manger entre les deux, par soucis de timing… De plus l’un des plongeurs avec nous s’est retrouvé à court d’air au bout de quelques mètres seulement ! C’est une véritable honte pour un sport dangereux. Malgré tout, nous avons pu voir une raie aigle et des calamars absolument magnifiques.

Si c’était à refaire nous aurions pris le temps de partir plonger sur l’île de Cozumel !

Pour profiter de la mer à Tulum je vous conseille d’aller sur la plage de Tulum Beach / Playa Paraiso car il est possible de se garer gratuitement dans la rue (attention des rabatteurs d’hôtels voudront vous faire payer) et d’accéder à la plage par différents endroits sans frais.

Ruines de Tulum (85$M) : ces ruines à flan de falaises sont vraiment à voir et étonnement peu chères. Le site est assez grand, on y passe facilement 1h. A la fin vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des petits coatis roux tout mignons !

Restaurants

Antojitos La Chiapaneca : un petit restaurant local, bon, pas cher et offrant des choix végans. C’est devenu notre cantine 🙂

Now Yaca : pour un bon petit-déjeuner (avocado toast) dans un lieu agréable.

La Hoja Verde : une belle adresse végane.

Quatrième étape

Nous choisissons un hébergement avec les amis que nous nous sommes fait la veille, autour d’une bière (bon ok pas qu’une). L’Hotel Buenavista Bacalar – Yoga & Meditation Included situé à 30km de Bacalar et donc 50km de Los rapidos (que nous n’avons pas pu faire), est un endroit canon. L’hôtel met à disposition des canoës, des cours de yoga inclus, un petit-déjeuner inclus, les logements sont des cabanes spacieuses en pleine forêt. Je n’ai rien à redire, c’est vraiment top, mise à part les moustiques et le prix. Mais c’est le coût du calme et de la paix en pleine nature.

Bacalar

Nous avons failli passer à côté de ce lieu magnifique à cause de la fatigue et de la distance. En effet, c’est après avoir rencontré plusieurs personnes que l’on s’est motivé à aller y faire un tour.

Bacalar c’est une lagune aux sept couleurs, un lieu sublime, autant parfait pour se reposer qu’à découvrir en voilier. Nous avons fait la connaissance de français avec lesquels nous partageons alors un bateau de 8h à 11h. Le petit tour matinal est idéal car il permet d’être plus tranquille et d’avoir du beau temps. En effet, il pleuvait tous les après-midi.

Nous avons choisi l’agence Day tour Bacalar que je recommande pour son sérieux et ses explications tout au long de notre matinée. Nous avons observé des cenotes assez impressionnants, avec une eau allant du bleu foncé au milieu au bleu clair !

Il est également possible de faire du kayak avec Los rapidos. Cela nous a été beaucoup recommandé, cependant il faut y être tôt le matin.

Laguna Bonanza (50$M) : pour profiter de la beauté des lieux et se baigner loin de la foule.

Restaurants

Mr TACO : un restaurant où les plats sont bons et généreux.

El Socio Taqueria : nous n’avons pas pu le tester car il est fermé le mercredi mais visiblement c’est un très bon endroit !

Retour à Cancun

C’est déjà l’heure de rentrer sur Cancun et de rendre la voiture. Nous partons de Bacalar après le petit-déjeuner et faisons une pause à Tulum pour retourner au resto préféré de Greg. Nous arrivons enfin sur Cancun, direction l’hôtel Ambiance Suites. Nous voulions dîner au bord de la mer mais c’était sans compter sur la pluie donc nous resterons dans le centre !

Le lendemain c’est notre dernier jour au Mexique. Après le check out nous partons profiter de la plage Langosta. Cependant elle n’est pas aussi belle que nous l’espérions et surtout c’est très bruyant.

Pour notre dernière nuit on a décidé de prendre un hôtel proche de l’aéroport avec une navette h24 gratuite. Un super hôtel que je vous recommande vraiment : Courtyard by Marriott Cancun Airport pour son accueil et ses prestations ! Prenez le temps de profiter de la piscine et du jacuzzi qui sont si agréables pour terminer un voyage.

Restaurants

Mercado 23 : restaurant proche de la gare de bus où vous trouverez de quoi manger pour un bon rapport qualité prix !

Bilan et conseils pour partir dans le Yucatan

Pour terminer j’aimerai vous faire profiter de petits conseils liés à notre expérience.

Tout d’abord, en seulement 15 jours je pense qu’il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’à Merida, ou alors il faut rester une nuit à Valladolid afin de ne pas perdre trop de temps.

Au lieu de Cancun privilégiez plutôt Puerto Morelos si vous préférez les lieux plus calmes et authentiques.

Tulum ne nécessite pas plus de 2 jours à mon sens, pour se balader dans la ville et faire une plongée en cenote (je déconseille la plongée en mer ici).

Par manque de temps et d’organisation nous n’avons pas pu visiter des lieux pourtant recommandés. Je vous en fais la liste si jamais vous voulez organiser votre voyage au mieux 🙂

  • Réserve de Sian Ka’an
  • Ile de Cozumel pour plonger
  • Les villes de Coba et Punta Laguna proche l’un de l’autre
  • Ile de Holbox pour se reposer
  • Los rapidos à Bacalar

J’ai remarqué qu’il est possible de faire des économies en ne réservant pas toutes les nuits d’hôtels à l’avance mais en payant directement sur place. Après bien sûr il faut être en période creuse parce que se retrouver à la rue ce serait des économies moyennement appréciables aha.

Dans l’ensemble je suis assez mitigée sur ce voyage. Ces vacances après 2 ans sans voyager nous on fait énormément de bien, la chaleur, la plage, le changement de culture et de nourriture, tout ça était vraiment agréable ! Enorme coup de cœur pour les cénotes, ces trous d’eau magnifiques dans lesquels plonger devient une expérience unique au monde. Malgré cela, les distances parcourue en seulement 15 jours étaient trop importantes pour profiter correctement. La vie coûte très chère, l’américanisation de la région brise l’authenticité et les paysages sont moins impressionnants que dans mes attentes.

Evidemment tout ce bilan reste subjectif, ce n’est que mon avis et beaucoup de facteurs peuvent jouer sur l’appréciation d’un voyage. Je recommande cette région avec une meilleure organisation 🙂

Merci pour votre patience et à très vite,

Cet article a été rédigé avec la collaboration d’Elisa

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s